Plus de 200 familles de vignerons sont actives au sein de la coopérative. Elles travaillent de concert pour produire les raisins de la meilleure qualité…

Les Vignerons de la Moselle sont réunis dans une coopérative depuis plusieurs décennies. Avant la première guerre mondiale, la plus grande partie de la production était vendue à l'Allemagne par une union douanière appelée "Zollverein". À la fin de ce conflit, cet accord a pris fin, mettant un terme soudain au commerce avec l'Allemagne. Pour trouver de nouveaux acheteurs et aider les viticulteurs en difficulté, la décision a été prise de créer une coopérative qui s'occuperait de la production et de la commercialisation du vin. La première est née à Grevenmacher en 1921.

« Quand je vois le bonheur que nous apportons aux gens lorsqu’ils dégustent nos vins, cela m’emplit de fierté. J’aime chaque période de l’année, mais surtout celle les vendanges, ce moment de joie où je peux croquer les raisins en primeur ! »

Laura Demuth, Wormeldange

Cinq autres ont suivi au fil des ans. En 1966, cinq des six coopératives se sont réunies pour former Vinsmoselle. Plus tard, en 1989, Wormeldange a été la dernière coopérative à rejoindre le groupe. Plus de 200 familles de vignerons sont actives dans la coopérative. Elles travaillent ensemble pour produire des raisins de la meilleure qualité, avec lesquels seront créés les vins frais qui font la réputation de la Moselle luxembourgeoise. Ce sont ces échanges constants entre les vignerons mosellans, ainsi que leur rigueur et leur passion, qui permettent de mettre en bouteille, chaque année, quelques milliers de gorgées de bonheur...